hystérosalpingographie

L’hystérographie ou hystérosalpingographie est un examen de radiologie permettant l'étude du col de l'utérus, de la cavité de l'utérus, et des trompes utérines. Il consiste à introduire, dans le col de l'utérus, une canule ou un cathéter à ballonnet, servant à injecter un produit liquide radio-opaque, et à pratiquer des clichés radiologiques pendant l'injection de ce liquide. Il est pratiqué dans la première partie du cycle menstruel, c'est-à-dire avant la survenue de l'ovulation.

Nous devions être tôt à l'hôpital ce matin-là. On me fait mettre une superbe « jaquette » et on me fait attendre en salle d'attente. Une madame vient me chercher, m'amène au rayon x. Elle m'explique l'examen sous les yeux de 2 stagiaires. Elle dit que c'est tel docteur qui va me le faire "yé gentil, il te dit tout à mesure qu'il le fait"... Je lui disais que je n'étais pas certaine de vouloir tout savoir. Je m'installe sur la table et tente de relaxer. Le radiologiste arrive, me parle. Ils préparent les affaires.

En position gynécologique. Il installe le spéculum, il a nettoyé et désinfecté 3 fois avec de l'iode (je pense) et c'est la que j'ai pu me relaxer. Ensuite il a entré le petit tube vert qu'il m'avait montré. Il a dit " parfait ça entre bien dans ton col ". Il ouvre donc la petite balloune. Et ensuite il envoie le liquide. Je sens une petite pression mais rien d'alarmant. Et je commence ensuite à sentir ça se promener un peu et les crampes commencent. Mais TELLEMENT pas comme mes crampes menstruelles. Ce n'était rien du tout ces crampes-là, c'était plus de l'inconfort que du mal. Il dit "je vais mettre encore un peu de pression pour que ca se rende aux ovaires." Là oui il y a eu une tite crampounette plus forte.

Bref, il prend ses radios et sort tout ça de là. (En passant, c'est quelque chose être couchée sur le dos et avoir la grosse machine qui prend les photos au-dessus de ton ventre...) Quand tout a été enlevé, j'arrive pour m'asseoir et paf non je me recouche. Crampe. On attend un peu. Au bout de quelques minutes, ça s'est calmé. Le liquide qu'il m'a injecté coulait. C'est un peu comme de l'huile ce liquide. Je me sentais comme dans mes règles, crampes et jambes molles qui vont avec les crampes.

Un mois plus tard, je revois ma gynécologue. Elle me prescrit du Clomid (un médicament qui aide l'ovulation) à petite dose et me dit de l'essayer pendant quelques mois en attendant d'aller à la clinique de fertilité. Elle me met aussi sur la liste pour une laparoscopie.


Partagez cette page sur : et

autres