faith hope lovefaith hope love

 

Je suis une femme comme bien d’autres femmes dans la trentaine : un jour, j’ai ressenti l’appel de la maternité. Cet appel était toutefois accompagné de quelque chose de particulier… Quelque part dans le fond de moi retentissait timidement la conviction que je ne pourrais jamais avoir d’enfants. À l’inverse, l’idée qu’il était facile de tomber enceinte m’animait tout autant.

Dans ce choc d’idées, je préparais soigneusement mon projet de maternité. Pas question de ne pas tout contrôler, il fallait tout planifier! De l’épluchette des mois du calendrier pour savoir lequel était le plus favorable pour accueillir un enfant à la consultation d’un généticien pour m’assurer de connaître tous les risques auxquels je m’exposais, tout était passé au peigne fin pour que mon rêve de maternité devienne une douce réalité.

De mois en mois, j’accumulais les échecs. Plus le temps passait, plus l’inquiétude grandissait. Il aura fallu deux ans d’accumulation de grains de sable sans l’ombre d’une ligne sur l’un des cent tests passés pour que je consulte afin de comprendre mon corps boudeur.

Le Clomid est alors devenu source d’espoir. Toutefois, malgré les mois d’ingestion de cette hormone, d’ajustement des doses, puis l’introduction de cycles d’insémination, mon corps refusait toujours d’obtempérer.

Quatre inséminations réalisées, quatre protocoles de FIV complétés, 50 ovules prélevés, 40 embryons conçus, trois transferts effectués, quatre grossesses ayant débuté (deux naturelles et deux autres par transfert et insémination) et quatre fausses-couches plus tard, je me sens toujours à la merci de mon infertilité.

Y a-t-il quelque chose à comprendre? Serais-je une bonne ou mauvaise mère? Mon enfant serait-il malade ou en santé? La vie m’envoie-t-elle un signe que je refuse de comprendre? Tant de questions qui virevoltent dans mon esprit pour tenter de comprendre les raisons pour lesquelles tout cela m’arrive!

À force d’échecs, j’en suis venue à perdre le sens de cette sphère de ma vie. Pourquoi poursuivre ce rêve qui me consume jour après jour? La confusion s’est installée, la honte et la culpabilité se sont mises à me ronger, l’isolement est devenu mon repère et un triste et lourd sentiment de solitude m’a envahie et m’envahit toujours par moment quoique je cherche désormais à le chasser.

Je suis maintenant à bout de souffle dans cette course effrénée dans laquelle une menace additionnelle s’est ajoutée avec le Projet de Loi 20. Après mûre réflexion, je me livre pour une dernière fois à une ultime tentative de devenir maman bedon. Mon protocole et le décompte sont amorcés. D’ici 3 semaines tout au plus, je saurai ce qu’il en est. Une chose est certaine, je deviendrai mère, mais que je devienne maman bedon ou non, je deviendrai une maman de cœur grâce à un magnifique projet d’adoption qui semble être depuis toujours ma destinée.

Pour ce protocole, je mets donc une dernière fois mon corps au défi. C’est maintenant ou jamais, car après, je tirerai ma révérence, du moins, le temps de devenir maman de cœur.

Un peu de distance dans tout cela…

Malgré la lourdeur de mon parcours, j’ai commencé depuis peu à me distancier de toute cette galère. Je reconnais mes peines, mais je commence aussi à reconnaître en quoi cette rude épreuve a pu m’enrichir et j’entreprends d’ailleurs des initiatives pour multiplier les bienfaits de mon infertilité pour ne pas rester confinée dans mon amertume. Voici donc le bilan positif que j’en fais à l’aube de la fin de mon parcours dont l’issue m’est encore inconnue :

  • de nature résiliente, je le suis d’autant plus;
  • j’ai gagné en maturité émotionnelle;
  • je suis devenue plus à l’écoute et plus sensible aux autres;
  • j’ai commencé à prendre soin de moi comme jamais;
  • j’ai beaucoup appris sur moi;
  • j’ai découvert un nouveau sens à ma vie;
  • j’ai appris à choisir mes batailles et à garder mon équilibre malgré des événements déstabilisants;
  • j’ai confirmé deux grandes amitiés (merci Julie, merci Marie-Anne! Votre sensibilité et votre support m’ont beaucoup aidée!)
  • j’ai rencontré un médecin traitant fantastique qui m’a beaucoup apporté (Merci Dr Miron, vous avez toute mon admiration et mon infinie reconnaissance. Vous occuperez toujours une place bien précieuse dans mon cœur).

Sur ces mots, j’espère aujourd’hui que le partage de mon parcours aidera d’autres mamans en devenir qui comme moi doivent livrer un grand combat pour se prévaloir de cette chance unique de porter la vie pour guider un enfant merveilleux sur le chemin de sa propre vie.

L’Essay(i)euse

————————————————————————————————————————————

Semaine canadienne de sensibilisation à l’infertilité - 19 au 28 mai 2015

·   Suivez l’Association canadienne de sensibilisation à l’infertilité (Infertility Awareness Association) sur Facebook

·  Suivez @IAAC_ACSI sur Twitter

·  Suivez @fertility_canada sur Instagram

· Visitez le www.iaac.ca pour plus d’informations

·  Faire un don pour leur levée de fonds http://igg.me/at/infertility1in6 (Objectif : 15 000$)

· Encouragez les gens à prendre et poster une photo d’eux-même sur les médias sociaux en inscrivant le #1in6 #CIAW15 and #IVFCanada dessus | Au Québec : #1couplesur6 si vous préférez.

· Faire une 15 à 30 secondes de vidéo ” Vous n’êtes pas seuls ” et le partager (en faire part à l’Association canadienne de sensibilisation à l’infertilité sur leur page facebook.

·   Changer vos photos de profil et de couverture sur les médias sociaux.
#1in6 (1)

Semaine canadienne de sensibilisation à l'infertilité

 

·   Si vous avez un blog, faites comme nous ! Nous participons à un « Canadian blog party » !
Vous n’avez pas de blog ? Écrivez-nous et nous vous publierons sur ce blog.
Blogger Party

 

 

Au Québec

·  Suivez l’Association des couples infertiles du Québec sur facebook et twitter.

·  Devenez membre de l’ACIQ, ils nous représentent auprès du gouvernement ! www.aciq.ca

·  Sur les médias sociaux, surtout twitter, utilisez les #1couplesur6 #pl20 (mot-clic pour le projet de loi) et incluez les #1in6 #CIAW15 si possible.

·  L’ACIQ a également un bandeau de sensibilisation pour vos pages couverture Facebook

11219669_10206578205162940_3041978971165103520_n

L'essa(i)yeuse

L'essa(i)yeuse

No Comment

Leave a Reply

Previous post

Je suis aussi #1couplesur6 (#1in6) | LaFausseCoucheuse

Next post

Je suis #1couplesur6 (#1in6) | Marosée