On a commencé nos essais pour un premier bébé lorsque nous avions 23 ans.
On se disait que nous aurions nos enfants avant la trentaine… comme beaucoup d’autres couples, avouez-le.
La vie ne se déroule pas comme prévue pour tout le monde.

Ce fameux jour où j’ai eu mes 30 ans, j’étais, bien sûr, inondée de messages sur Facebook de souhaits de « Bonne fête ». Je n’avais tellement pas le coeur à la fête…
J’étais à ce moment-là, en plein traitement pour une première FIV. Je « sniffais » du Suprefact 5 fois par jour. J’étais stressée, non angoissée, je ne savais pas à quoi m’attendre.
Je craignais à l’avance la ponction ovarienne, qui allait être quelques semaines plus tard.

Bref, je ne voulais RIEN savoir de mon anniversaire. Encore moins de mes 30 ans.
Heureusement, mon copain n’avait rien organisé d’extraordinaire. Vous savez, ces fameux partys pour les « chiffres ronds ». Je n’ai pas eu ça. Fiou.

Sur mon mur Facebook, je me suis permise une petite « fantaisie ». J’ai commenté le message de ma belle-soeur. J’ai osé dire que je n’étais pas contente d’avoir 30 ans, de ne pas avoir d’enfant…
Attention.
On se fait alors dire de ne pas le prendre comme ça. Bin oui. Toi, tu as eu tes enfants avant tes 30 ans. 4 enfants en plus. Comment aurais-tu réagi dans ma position ? Hen ?!!!

Parce qu’en plus, je me souviens très bien de ce que son chum m’a dit il y a quelques années lorsque son cousin et sa blonde attendaient leur premier enfant après 6 mois de fréquentation, il m’a dit « ouin, mais ils ont 30 ans ». Genre. Faut qu’ils se dépêchent.

Tsé, desfois, être conséquent dans ce qu’on dit et pense…

En plus, on se fait dire qu’on est chanceux, qu’on a pu profiter de notre vingtaine….

Enfin bref. La trentaine a fessé comme une tonne de briques. Parce qu’après 2 ans d’essais bébé, je m’étais dit que je ne ferais pas de FIV avant d’avoir 30 ans. Bin, euh hen. J’en étais maintenant rendue là…. et en plein dedans !
Et je vous dirais que le 9 mois avant d’atteindre le 30 ans a aussi été difficile. C’était « the last chance » pour avoir un bébé avant mes 30 ans. Aussi niaiseux que ça puisse être pour vous, ça brasse des émotions en tabarouette.

Un peu plus d’un an plus tard, ouais maintenant j’ai 31 ans et toujours pas d’enfant, même pas un en route encore, 2 FIV ICSI à mon actif, je relativise un peu plus. Cependant, je ne dois pas y penser trop longtemps. Parce que ça revient me hanter.
Oui. Ça fait mal. Déjà, pour certaines personnes, c’est difficile à la base d’avoir 30 ans, c’est un cap. Être infertile, essayer d’avoir un enfant depuis que vous avez 23 ans, et frapper le 30 ans sans enfant, ça ne fait pas du bien…
C’est la réalité. Quoi que vous en pensiez.

Aujourd’hui, je sais que je vais être maman « un jour ». Ce ne sera peut-être pas encore avant plusieurs années. Il faudra aussi peut-être passer par l’adoption. Mais la certitude qu’un jour nous serons parents est présente.
Il reste que malgré cette certitude-là, j’ai du chemin à faire pour accepter qu’en ce moment, il y a cette infertilité et toutes les émotions qui viennent avec.

Marine

Marine

Un gros 10 ans d'essais pour un premier bébé qui n'est toujours pas là malgré 5 inséminations artificielles et 4 FIV ICSI. Une seule grossesse à mon actif qui s'est terminée en grossesse arrêtée en 2014.

2 Comments

  1. Dominique
    09/05/2014 at 13:33 — Reply

    oh la ce matin je suis bouleversé par tes écris. je vais tapper le 30 le mois prochain….on sera en plein traitements pour la Fiv isci 2… j’ai tellement pas hâte de me faire souhaiter bonne fête cette année…..

  2. Marie-Soleil
    04/09/2014 at 10:58 — Reply

    Moi aussi je vais avoir 30 ans dans 16 jours exactement !!!! En essai bébé depuis bientôt 4 ans !!! Moi aussi j’aurais tellement aimé fondé ma famille avant la trentaine, mais la vie en a décidé autrement … J’abais espoir de tombé enceinte quelques jours avant ma fête … Je viens de faire une fiv icsi, mais dû à une réponse trop importante de mes ovaires on doit tout geler et laisser mon corps de reposer pendant 2 mois

Leave a Reply

Previous post

La semaine canadienne de sensibilisation à l'infertilité - 24 au 31 mai 2014

Next post

Notre parcours